Diététique

Un très bel outil de soin de la Médecine Chinoise :

 

La Diététique Chinoise ou apprendre à manger de façon adaptée à son corps énergétique et physique

Les aliments et les boissons sont des composants essentiels permettant de nourrir l’énergie de fonctionnement du corps.

Les principes de la médecine chinoise appliqués à la nutrition sont très intéressants dans le cadre d’une prise en charge en MTC.

Chaque séance est donc accompagnée si besoin de conseils nutritionnels à emmener quotidiennement dans sa cuisine pour prolonger l’équilibre énergétique retrouvé par les soins.

Les aliments et les boissons sont des composants essentiels permettant de nourrir l’énergie de fonctionnement du corps.

Les principes diététiques appliqués à la nutrition sont très intéressants dans le cadre d’une prise en charge en Médecine Traditionnelle Chinoise.

Chaque séance est accompagnée si besoin de conseils nutritionnels à emmener quotidiennement dans sa cuisine pour prolonger l’équilibre énergétique retrouvé par les soins.

 Quelques informations explicatives :

 

Chaque aliment se définit par sa saveur (acide, amère, douce, piquante et salée) et par sa nature (fraîche, froide, neutre, tiède ou chaude), également par les méridiens énergétiques qui en tirent les bénéfices nutritionnels. 

La saveur d’un aliment active une zone gustative spécifique de la langue et soutient  l'énergie d'un couple d'organes entraille précis :

Selon la théorie des cinq éléments qui est un des fondements à l’origine de la médecine chinoise,  le salé va au rein et à la vessie, l’acide va au foie et à la vésicule biliaire, l’amer va au cœur et à l’intestin grêle, le sucré va à la rate et à l’estomac, le piquant va au poumon et au gros intestin.

La nature d’un aliment se définit par rapport à son effet thermique dans le corps une fois ingéré.

bowl-cherries-cherry-1283749.jpg

La cerise par exemple (en chinois : Ying Tao) 

Ce fruit est de saveur douce (rate/estomac) et acide (foie/vésicule biliaire), de nature tiède. Elle nourrit 2 fonctions énergétiques : celle de la rate et celle du foie.

Elle est indiquée en cas de rhumatismes, de perte de mobilité des membres, d’inappétence et de fatigue.

 

antique-boil-burn-243053.jpg

Le système digestif a besoin de chaleur pour assurer son fonctionnement de façon optimale et tirer pleinement  profit de la nourriture absorbée. 

Manger froid et cru en trop grande quantité et trop fréquemment ralentit 

la digestion et contrarie de ce fait le métabolisme. Le corps au lieu d’utiliser pour fonctionner va stocker de façon erronée et risque de se retrouver en situation de « sur-poids ».

adding-adult-apron-1537166.jpg

Le mode de préparation des aliments doit rester simple, permettant ainsi de ne pas les dénaturer et de bénéficier des qualités biologiques naturelles liées à leur fraîcheur et aux nutriments vivants qu’ils contiennent. 

La cuisine chinoise privilégie la cuisson 

rapide des légumes, au wok par exemple, pour conserver les vitamines et éléments minéraux, les soupes qui amènent en cours de repas la chaleur nécessaire à la digestion, les cuissons à l’étouffée qui évitent d’apporter trop d’humidité et donc au corps de stocker de façon inutile.

carrots-crate-food-1508666.jpg

 Selon la théorie des 5 éléments, les 5 couleurs, verte, rouge, jaune, blanche et noire, sont associées aux organes foie, cœur, rate, poumon et rein.  Il est indiqué qu'elles soient toutes représentées dans un plat ou tout au moins rassemblées dans un même repas. Ce qui conduit à respecter également dans la 

confection des repas certaines proportions entre les légumes et fruits, viande, céréales et féculents, les produits laitiers, les condiments et les liquides.